Samsonite : histoire d’une lutte

Après avoir filmé les ouvriers de Samsonite à Hénin-Beaumont pour un documentaire en 2009, Hélène Desplanques les fait maintenant monter sur scène. Rencontre avec ces femmes, qui jouent leur propre rôle.

 

« Cette histoire c’est un thriller social, un polar moderne ». Cette histoire, c’est celle de 205 salariés d’une usine de valises qui se battent depuis 2005 pour comprendre pourquoi ils ont été licenciés. Dix ans après sa rencontre avec les ouvriers de Samsonite à Hénin-Beaumont (Nord), Hélène Desplanques est toujours à leurs côtés. Son documentaire, Liquidation Totale (2009), se termine sur la décision du Conseil des Prud’hommes qui condamnent Samsonite à verser des dommages et intérêts à tous les salariés après le dépôt de bilan illégal de l’usine. Mais le combat ne s’arrête pas là. Leur chemin croise celui de Mitt Romney – candidat à l’élection présidentielle en 2012 face à Barack Obama – fondateur du fond d’investissement qui a racheté Samsonite. Au lieu de faire un deuxième film, la réalisatrice a encouragé sept anciennes ouvrières à raconter la suite de l’histoire sur scène. On n’est pas que des valises poursuit la lutte d’une autre manière, sur le terrain. Pour Hélène Desplanques, aller jouer dans « des lieux qui font sens » était logique, surtout sur « ce territoire [les Hauts-de-France] qui a une perte d’estime de soi ». Les ex-Samsonites nous racontent leur parcours, de l’annonce de la cession de l’usine à leur arrivée sur scène.

Charlotte Baris et Chloé Borgnon


On n’est pas que des valises ou l’épopée des salariés de Samsonite. Dernière date de la saison : 16 juin 2017 à 20h30 à Rouvroy – Salle Pidoux – 5€